Debdou, le passé au cœur de l’avenir

DSC00908 (2)
Il y a un peu moins d’un an, le 22 février 2014, la ville de Debdou a vu débarquer dans ses rues une des délégations des plus importantes jamais rencontrées dans son histoire. Un conseiller du Roi Mohammed VI, plusieurs ministres, responsables, élus politiques et journalistes. L’objectif de cette visite était la signature d’une convention pour la création d’une maison de la culture. Ce projet de 15 millions de Dh est financé par l’agence de développement de l’oriental, le ministère de la culture et celui de l’intérieur.
«Debdou a été un espace de civilisation qui a su préserver sa diversité culturelle avec la présence d’un judaïsme éclairé, notant que le monde a besoin de ce message qui part de cette ville», avait souligné Azoulay, le conseiller de SM le Roi. Pour lui, il est impératif de préserver la diversité culturelle et la richesse du patrimoine historique et civilisationnel de la région de Debdou, insistant sur l’importance de veiller à la transmission de cet héritage aux générations montantes qui reste une responsabilité collective.

Cette journée est sans doute une date clé dans l’histoire contemporaine de la ville. Elle témoigne de la reconnaissance de la nation envers cette ville, riche en histoire, millénaire et peu connue par l’immense majorité des marocains.
Pourtant cette ville méconnue regorge de ressources et de trésors qui ne demandent qu’à être découverts. Elle compte des monuments de grande valeur comme la Kasbah des Mérinides qui surplombe la ville, construite au XIIIème siècle et qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa source d’eau Sbylia récemment restaurée et dont le nom veut dire Séville la ville andalouse dont sont originaire la majorité des juifs qui peuplèrent la ville. Son Mellah, l’un des plus pittoresques du royaume a la particularité de se situer au coeur même de la ville, ce qui témoigne sans doute de l’importance de la présence juive dans cette ville. Sa forêt domaniale est magnifique, et que dire du site de tafrent, malheureusement peu exploité, juché sur les hauteurs de la ville, point de départ pour la découverte des hautes plateaux majestueux et exceptionnels.
Sous l’impulsion royale, grâce au dynamisme de ses élus, de son député et à la vitalité de son tissu associatif très créatif, la ville de Debdou se tourne résolument vers l’avenir et parie sur son histoire pour proposer un tourisme authentique et solidaire. Plusieurs chantiers sont ouverts, certains sont déjà terminés comme les travaux d’assainissement de la Kasbah, ceux de la route reliant Debdou à la ville de Taourirt. La mise aux normes des infrastructures de la ville demeure une priorité et tous ceux qui ont visité la ville depuis les deux dernières années peuvent en témoigner. Debdou bouge et espère progressivement retrouver son rayonnement d’antan. le chemin est sans doute encore long, mais nous sommes sur la bonne voie.

Laisser un commentaire