Opération Chambres d’hôtes au Mellah de Debdou

Objectifs :

  • Valoriser et sauvegarder le patrimoine judéo-musulman de la ville de Debdou
  • Augmenter la capacité d’accueil touristique de la ville pour attirer les touristes à Debdou
  • Améliorer les conditions économiques des habitants des quartiers historiques de Debdou

 

Debdou, c’est où ?

 

Debdou est une petite bourgade de l’Oriental marocain, située à l’écart des circuits touristiques. Méconnue et oubliée aujourd’hui, elle fut cependant et pendant plusieurs siècle un émirat prospère qui participa à l’édification du Maroc contemporain. Debdou, cité mérinide au XIIème siècle a joué un rôle politique très important entre le XIIIème et le XVIème siècle est connue surtout pour avoir été l’une des seules villes du monde arabo-musulman où le nombre de ses habitants juifs était supérieur à celui des musulmans. Pendant plusieurs siècles, Debdou a été un modèle de coexistence et de tolérance entre juifs et musulmans.

 

Aujourd’hui, il n’y a plus de juifs à Debdou, mais la cité garde jalousement tous les vestiges de ce passé fraternel. En cela,  et malgré le temps et l’oubli, Debdou reste le symbole d’une cohabitation possible entre juifs et musulmans.

  

Le déclin économique de la ville de Debdou a commencé au début du siècle dernier. le départ des juifs par vagues successives, ainsi que la migration vers l’Europe d’une grande partie de ses habitants ont plongé la ville dans une misère économique et sociale qui perdure depuis plusieurs décennies.

Dans une région minée par le sous- développement, le chômage et  les problèmes socioéconomiques, l’absence de perspectives poussent des centaines de jeunes et d’habitants à quitter leur ville pour aller chercher des lendemains meilleurs vers l’Europe ou vers des villes marocaines plus prospères.

Aujourd’hui, la ville de Debdou essaye de renaître et de sortir de son isolement pour envoyer son message au monde d’aujourd’hui marqué par les fractures, le repli et les crispations identitaires et religieuses.

Consciente de la richesse de son passé patrimonial, culturel et civilisationnel, la population de Debdou, grâce à un réseau d’associations et de jeunes très actifs, essaye d’œuvrer pour le développement économique de la ville et lutter contre les carences dans les domaines de la santé, de l’éducation, du travail et des infrastructures.

Pour sortir de son marasme économique et social, Debdou s’appuie sur ses atouts et son immense patrimoine naturel, historique et cultuel afin de développer un tourisme solidaire avec la participation de ces habitants et contribuer ainsi à l’amélioration de la situation socioéconomique de la ville.

 

 

Qui sommes-nous ?

 

L’association des Amis de Debdou est née de l’initiative d’un groupe d’amis ayant découvert cette ville fantastique de Debdou et qui ont été frappés et choqués par le décalage entre d’une part,  les immenses atouts naturels de ce site, la richesse de son patrimoine, l’ouverture de sa population et le dynamisme de sa jeunesse et d’autres part les conditions de vie très difficiles de la majorité de ses habitants et les difficultés sociales et  économiques dans lesquelles vit sa population.

Conscients de la particularité de cette petite ville et de sa richesse historique et culturelle et le message de tolérance qu’elle porte par son passé, les Amis de Debdou essayent de faire connaître cette ville dans le monde entier et contribuent par leurs modestes moyens et par des actions de solidarité à la réussite de toutes les initiatives qui vont dans le sens d’un développement économique et social de la ville.

Plusieurs actions ont été menées depuis la création officielle de l’association en 2016 :

 

  • Opération hiver chaud en faveur des élèves des écoles et collèges de la ville
  • Equipement informatique de l’association de la Kasbah de Debdou
  • Dons de livres scolaires
  • Chantier international des jeunes bénévoles à Debdou en aout 2017 en partenariat avec l’association des Compagnons Bâtisseurs de la Région Centre et l’association de la Kasbah de Debdou. la seconde édition de ce chantier aura lieu en aout 2018.
  • Création en partenariat avec l’association de la Kasbah et avec l’appui de l’Ambassade de France au Maroc du festival  » Les Rendez-vous de l’Histoire de debdou » dont la première édition est prévue en septembre 2018 avec comme thème : Juifs et Musulmans du Maroc à travers l’Histoire.

 

Actuellement en projet :

  • Réhabilitation de Dar Marciano, maison emblématique du Mellah pour en faire une maison dédiée à la mémoire et aux association de la ville.
  • Opération  » Maisons d’Hôtes au Mellah de Debdou » : Aider les habitants du Mellah qui le souhaitent à aménager une chambre d’hôte leur permettant de recevoir des touristes et d’améliorer leurs situations économiques.

 

 

 

 

Pourquoi un festival de l’Histoire à Debdou ?

Debdou est une ville chargée d’histoire et de symboles. Autrefois place forte du royaume et de la dynastie mérinide, elle a joué un rôle important dans l’édification du Maroc contemporain. Elle fut également une place de résistance acharnée face à l’occupation française, mais elle a été surtout et à tout jamais connue pour être une ville de coexistence pacifique pendant plusieurs siècles entre les musulmans et les juifs chassés d’Espagne.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des actions et projets menés dans le cadre de l’initiative royale de SM le Roi Mohammed VI, par l’Etat marocain, les pouvoirs publics, les collectivités territoriales et régionales ainsi que l’Agence de Développement de l’Oriental et qui ont pour objectif commun d’œuvrer pour sortir la ville de Debdou de son isolement, sa marginalisation et sa torpeur économique et sociale.

Les associations à l’initiative de ce projet souhaitent que ce festival unique au Maroc  contribuera à :

  • Faire connaître Debdou comme point d’attraction touristique chargé d’histoire et de symboles et lutter ainsi contre l’enclavement et l’isolement de la cité.
  • Valoriser le patrimoine matériel immatériel de la ville, contribuant ainsi à faire prendre conscience aux habitants de la ville de son importance et la nécessité de le sauvegarder
  • Faire de Debdou un symbole en rappelant l’héritage civilisationnel de Debdou, lieu de coexistence inter-religieuse entre juifs et musulmans dans une période très marquée par les replis identitaires et religieux.

 

Par cette initiative innovante, nous ambitionnons de faire connaître la ville de Debdou des marocains et des étrangers afin de susciter l’intérêt pour la ville et son histoire singulière. Il s’inscrit dans le cadre des initiatives visant à encourager l’émergence d’un tourisme culturel et cultuel qui favorise un développement économique de la ville profitable à ses habitants.

 

Quelles retombées pour la ville de Debdou ?

 

Les objectifs de cette initiative sont de trois natures :

Une visée sociale :

L’organisation de ce festival inédit permet de créer une dynamique dans la ville qui aura des retombées économiques et sociales sur les habitants de la ville.

Ce projet permettra aux habitants de porter un regard davantage positif sur leur ville confrontée à plusieurs problèmes socio-économiques avec le sentiment d’un abandon et d’une marginalisation. Nous pensons qu’il est de nature à renforcer le lien social et un sentiment de fierté pour ses habitants.

 

Une visée historique et culturelle :

La création de ce festival contribuera à faire connaître et reconnaître la richesse historique de la ville de Debdou dont beaucoup de marocains et même des habitants de Debdou ignorent le passé glorieux.

Il s’agit de susciter l’intérêt pour l’Histoire en général et pour celle de Debdou en particulier.

Il s’inscrit dans la droite lignée des projets impulsés dans la ville dans le cadre de l’initiative royale de sa Majesté le Roi Mohammed VI.

 

Une visée économique :

Debdou est une cité qui possède un extraordinaire patrimoine historique, civilisationnel, architectural et environnemental. Debdou rassemble également toutes les qualités requises pour développer un tourisme rural, culturel et cultuel qui aura un impact sur la vie économique de la cité.

Afin de disposer d’une infrastructure pour l’accueil des participants et des visiteurs, l’équipe du festival travaille avec des partenaires marocains et français sur un programme de restauration de chambres d’hôtes chez les habitants du Mellah et des quartiers historiques de Debdou. Ce programme se fera en concertation avec les acteurs locaux et les responsables de la collectivité et les services de la préfecture de Taourirt.

Avec les structures locales existantes à Debdou, à Taourirt et à Oujda, nous devrions disposer de places assez suffisantes pour accueillir les festivaliers.

Ce festival unique au Maroc permet à la ville d’être connue partout ce qui permet de développer un tourisme de qualité  point essentiel pour le développement futur de Debdou.

 

 A moyen et à long terme, ce projet a pour objectif :

 

– D’apporter une amélioration de la situation sociale et économique des populations les plus vulnérables de la ville de Debdou et qui souffrent de l’enclavement et de l’isolement de la ville.

– D’assoir une vraie politique de développement qui permet de sédentariser les populations sur place par des activités qui leurs procurent des revenus et des emplois durables.

 

 

 

Opération « Maisons d’Hôtes au Mellah de Debdou »  :

 

Contexte :

L’un des principaux obstacles à un développement touristique de la ville de Debdou est l’absence ou l’insuffisance  d’infrastructures hôtelières . Dans la perspective du festival   » Les Rendez-vous de l’Histoire » qui aura lieu à Debdou en septembre prochain et concertation avec des associations et des habitants de la ville, nous avons lancé l’opération « Maisons d’Hôtes au Mellah ».

Cette opération se met en place en partenariat avec l’association des Compagnons Bâtisseurs de Tours en France et l’association de la Kasbah de Debdou.

 

Les chantiers sont prévus en aout prochain avec la participation de jeunes bénévoles issus des quartiers de la ville de Tours et d’Orléans.

En quoi ça consiste ?

Cette opération consiste à aider les habitants du Mellah et des autres quartiers historiques de la ville à aménager des chambres d’hôtes pour pouvoir accueillir des visiteurs et des touristes.

Pendant le festival, ces chambres d’hôtes permettront d’accueillir les visiteurs et les participants chez l’habitant qui recevra en échange une rémunération.

Après le festival, l’habitant continuera à louer sa chambre d’hôtes s’il le souhaite aux touristes de passage à Debdou.

Une grande partie des matériaux nécessaire à la réhabilitation, notamment tout ce qui concerne les sanitaires sont fournis et acheminés vers Debdou,  grâce à la plate forme Soli’Bât des Compagnons Bâtisseurs de Tours.

le projet dans sa première tranche consiste à aménager 12 chambres d’hôtes à Debdou.

Le coût approximatif est d’environ 500 € par chambre soit un total de 6000 €

 

  Quels sont les objectifs de cette opération ?

Il s’agit de développer les bases d’un tourisme solidaire avec la participation des habitants. Un tourisme qui profite d’abord à la population de Debdou. les chambres d’hôtes permettront aux propriétaires de disposer d’un revenu d’appoint qui permet d’améliorer leur conditions de vie.

Cette opération permet de valoriser le patrimoine architectural ancien et sauvegarder par la même les habitations du mellah et des quartiers historiques dont beaucoup se trouvent dans un très mauvais état, faute d’entretien.

Il s’agit d’une opération qui permet de contribuer à préserver ce patrimoine historique qui est le Mellah de Debdou  symbole de la coexistence judéo-musulmane pendant des siècles.

Aujourd’hui les habitants du Mellahs sont pour la très grande majorité dans une situation de pauvreté extrême et n’ont pas les moyens d’entretenir ou de restaurer leurs habitations. Beaucoup, devant l’état de délabrement de leur habitation préfèrent quitter le quartier et s’installer dans les nouveaux quartiers de la ville. Le départ des habitants précipite à a chaque fois la dégradation du logement. beaucoup finissent par s’effondrer.

Cette opération très modeste par ces moyens qui en valorisant les habitations, devrait permettre de mieux sédentariser les habitants dans leurs logements du Mellah.

Il est certain vu l’état de délabrement de beaucoup de logements du Mellah que si rien n’est fait dans les prochaines années, ce quartier très historique risque tout simplement de disparaître à moyen terme et effacer ainsi une partie importante de la mémoire juive de la ville de Debdou.