Projet « Maison des Associations de Debdou » dédiée à la Mémoire par « Les Amis de Debdou »

Le bureau de l’association des Amis de Debdou a décidé dans sa réunion du 12 mars 2017, le lancement de projet de réhabilitation d’une des maison les plus célèbres du Mellah de Debdou. Il s’agit de la maison au balcon andalou connue également sous le nom Dar Marciano. Cette maison est emblématique du quartier du Mellah et du passé juif de la ville du temps de sa splendeur. Par son architecture arabo-andalouse, elle symbolise les origines andalouses des juifs de Debdou que certains d’entre eux appelaient la petite Séville de l’Afrique du Nord. Elle représente à bien des égards le trait d’union entre Debdou et l’Andalousie.

Aujourd’hui, cette maison est en ruines et les murs qui restent encore debout menacent de s’effondrer. Pour éviter la disparition de ce monument du Mellah de Debdou, nous avons décider d’œuvrer pour sa réhabilitation.

Ce projet se fera en 3 étapes :

– L’acquisition de la « Maison des Marciano »

– L’élaboration du Projet Maison des associations avec les acteurs locaux, collectivités et pouvoirs publics.

– La recherche des financements pour les travaux de réhabilitation et le fonctionnement de la Maison des associations

 

Notre initiative reste un projet ouvert à toutes les propositions constructives qui vont dans le sens des objectifs visés.

– L’acquisition de la « Maison des Marciano »

 

La première étape consiste à acquérir le bien actuellement en vente. Pour réaliser cette opération, nous allons lancer une grande collecte de dons. Le but étant de réunir la somme nécessaire à l’achat de cette maison afin de la protéger de toute destruction.

Cette étape nous semble indispensable et urgente car elle conditionne la suite du projet.

La lancement de cette opération de collecte de dons se fera officiellement le 13 mai 2017 au cours de la deuxième édition de la soirée annuelle « Couscous de la Solidarité » organisée par l’association des « Amis de Debdou » dans la ville de Saint Pierre Des Corps à côté de Tours, en France.

Parallèlement, nous lançons une opération de communication et de collecte des dons via les réseaux sociaux.


L’élaboration du Projet Maison des associations avec les acteurs locaux, collectivités et pouvoirs publics.

 

La deuxième étape consiste à élaborer un projet sur la finalité sociale de cette maison, en lien avec toutes les composantes de la société civile de Debdou, les autorités locales, les représentants de l’Etat, la Région, ainsi que l’Agence de développement de l’Oriental.

Le bureau des Amis de Debdou a émis le vœu de dédier cette maison, une fois sa réhabilitation terminée, aux associations locales en reconnaissance de leur dynamisme et de leurs efforts pour faire connaître la ville de Debdou et contribuer à son développement. Il s’agit de créer à cet endroit une Maison des Associations de Debdou qui sera gérée par un collectif d’associations dont la forme juridique restera à définir.

Nos échanges avec certains acteurs locaux de la ville nous ont conduits à faire les propositions suivantes.

Nous souhaitons que cette Maison des Associations de Debdou soit :

– Un lieu dédié à la Mémoire où seront regroupés archives et documents historiques de la ville de Debdou.

– Un local partagé pour les réunions et les activités des associations de la ville

– Un lieu de valorisation du patrimoine de Debdou par la création d’un point d’information touristique

– Une vitrine du savoir-faire ancestral de Debdou, folklore artistique, métiers anciens comme le tissage, art culinaire,   artisanat et produits locaux (huile d’olive, miel, herbes aromatiques, etc.)

 

Les objectifs du projet de création d’une Maison de la Mémoire de Debdou :

Une visée sociale :

En contribuant à sauvegarder le patrimoine architectural du Mellah et en le valorisant, nous espérons créer une dynamique dans ce quartier pauvre de la ville de Debdou, pour qu’il redevienne à nouveau comme il était dans le passé : un pôle d’attraction de la ville.

Ce projet permettra aux habitants de porter un regard davantage positif sur ce quartier où se concentre une majorité des problèmes socio-économiques de la ville de Debdou. La création de cette Maison au cœur de la ville historique sera un moyen de renforcer les échanges et le lien social entre ses habitants.

 

Une visée historique et culturelle :

La création de ce lieu permettra de rapatrier et de regrouper à Debdou, dans un seul lieu, toutes les archives relatives à l’histoire et au patrimoine de la ville, ce qui dispensera tous les chercheurs ou étudiants des déplacements parfois très coûteux au centre national des archives, du Maroc.

Il s’agit également de faire connaître et reconnaître la richesse historique de la ville de Debdou dont beaucoup de marocains et même habitants de Debdou ignorent le passé glorieux.

Ce lieu aura ainsi pour vocation d’encourager l’intérêt pour l’Histoire en général et pour celle de Debdou en particulier. Il s’agit donc d’offrir à tous ceux qui le souhaitent un espace d’études et d’animations dédié aux recherches sur l’identité historique de Debdou.

Une visée économique :

Debdou est une cité qui possède un extraordinaire patrimoine historique, civilisationnel, architectural et environnemental. Debdou rassemble également toutes les qualités requises pour développer un tourisme rural, culturel et cultuel qui aura un impact sur la vie économique de la cité.

La création de cette maison de la Mémoire proposant un point d’information touristique et une exposition de son savoir-faire artisanal et des produits de terroir vise à encourager un tourisme de qualité : point essentiel pour le développement futur de Debdou.

 

Financement et travaux de réhabilitation de la Maison des Associations

Une fois le projet élaboré et clairement défini, nous lancerons un concours auprès des élèves de l’école d’architecture pour la réalisation des plans d’aménagement futur de la Maison de la Mémoire respectant son architecture ancienne et les normes en vigueur dans ce quartier historique.

 

Un plan de financement sera élaboré. Il comprendra deux parties :

– Les travaux de réhabilitation

– Le budget de fonctionnement de la Maison des Associations pour assurer la pérennité du projet

Il s’agit de l’étape la plus importante du projet. Elle appelle à l’implication de tous les acteurs :  société civile, collectivités locales et territoriales, représentants des pouvoirs publics, opérateurs publics, représentants de la communauté juive au Maroc et de la diaspora à l’étranger.

Ce projet ne peut aboutir sans leur mobilisation à tous.